Asie : il n’y a pas que des femmes à rencontrer…

En Asie, il y a deux catégories de personnes qui attirent les touristes : les femmes et les transsexuelles. Ces dernières, considérées comme un troisième genre, sont au cœur de toutes les rencontres trans. D’Europe en Amérique, leur popularité grandissante laisse de moins en moins indifférentes les personnes à la recherche de nouvelles aventures.

Rencontrer des ladyboys, une pratique courante en Asie

Intégrées à la population de façon assez différente d’un pays asiatique à un autre, les ladyboys, comme se plaisent à les appeler leurs congénères, sont des hommes qui changent leur identité sexuelle pour devenir des femmes. Tantôt travesties, tantôt transsexuelles, elles sont attirées par des hommes et se considèrent comme des femmes à part entière. Elles accomplissent leur transformation au gré de leurs envies ou de leurs moyens, mais demeurent aux yeux de la loi des hommes.

Sachez que le meilleur moyen pour rencontrer des transsexuelles reste internet et le site de rencontre Myladayboydate.

Malgré un statut légal indéfini, les ladyboys vivent avec une certaine liberté en Asie. Des pays comme la Thaïlande et les Philippines se sont distingués pour la relative considération qu’ils accordent à ce troisième sexe. Il faut dire qu’être une ladyboy en Asie n’a rien de comparable à ailleurs dans le monde. Ces dames ont une transformation aboutie, voire bluffante. Elles sont belles, souvent plus belles que les femmes biologiques et plus ouvertes.

Ainsi, elles ont tout pour plaire et leur transformation passe inaperçue. Elles sont présentes dans la plupart des secteurs de la société, notamment :

  • la mode ;
  • les médias ;
  • la communication ;
  • l’art…

L'Asie, ce n'est pas que le folklore...

Les rencontres avec ses transsexuelles asiatiques ont de plus en plus la côte auprès des touristes et la forte communauté de Ladyboys asiatiques constituent l’une des attractions privilégiées de ce siècle sur le continent.

Presque tous les pays d’Asie ont leur population de ladyboys.

L’histoire locale des ladyboys asiatiques

Cosmopolite et dynamique, tantôt traditionnelle ou d’une modernité débridée, l’Asie est un continent surprenant. Certaines de ses contrées ont des traditions avant-gardistes, alors que d’autres font preuve d’un peu plus de retenues. En Indonésie, au Japon, en Inde, aux Philippines et en Thaïlande, face au phénomène de ladyboys, les réactions ne sont pas les mêmes.

  • En Indonésie :

Elles sont appelées « warias », une combinaison entre le mot wanita qui signifie femme et pria, homme. Dans ce pays mulsuman, elles sont mal vues et persécutées.

  • Au Japon :

Elles sont appelées les new half. L’anglicisme half est le terme employé pour désigner les métis qui n’ont pas le sang pur et sont donc des japonais à moitié. Les transsexuels sont des new half, des personnes ayant deux moitiés d’identité sexuelle. Initialement, ce mot désignait les hermaphrodites et les androgynes. Ces demoiselles sont plus ou moins mal perçues au Japon, mais bien moins persécutées qu’ailleurs en Asie.

  • En Inde :

Les ladyboys sont des hijras, c’est-à-dire des individus n’étant ni hommes ni femmes. Des progressions ont été réalisées dans la reconnaissance de leurs droits, mais elles restent très peu intégrées à la société.

  • En Thaïlande et aux Philippines :

Il n’est pas surprenant qu’un jeune garçon décide de changer son identité sexuelle afin de devenir une femme. Les personnes qui effectuent ce type de transformation sont classées sous le vocable kathoey. De nombreuses émissions ont permis de mettre leur mode de vie en lumière. Elles bénéficient d’une certaine sympathie. La plupart sont très célèbres. De plus, ce sont les ladyboys les plus aboutis qu’ils soient. En raison de leur beauté, de nombreux commerces ont recours à leurs services. Elles sont libres en comparaison à d’autres trans. Une grande partie de leur population travaille souvent dans le monde de la nuit, ce qui crée des amalgames.

Les rencontres trans, les ladyboys asiatiques et les travailleuses du sexe

Il est un fait qu’en raison de l’ambiguïté qui règne autour de leur genre, les trans attirent les hommes hétérosexuels et homosexuels. Cette capacité d’adaptation nourrit énormément le tourisme sexuel, même s’il est courant que les rencontres trans réunissent des personnes à la recherche d’une aventure ou du grand amour.

Les aventures étant plus nombreuses, la plupart des ladyboys sont :

  • des freelances ;
  • des femmes travaillant pour les boîtes de nuit et les bars à gogo ;
  • des danseuses ou travailleuses du sexe.

D’autres font leur commerce dans les rues de jour comme de nuit.

Si certaines sont malhonnêtes, le reste du temps, ce sont des femmes qui priorisent la relation client et restent en bon terme avec leur client. En Thaïlande, dans la matinée, elles sont des hôtesses auprès :

  • des grandes surfaces ;
  • des restaurants ;
  • des instituts de beauté ;
  • des spas.

Rencontrer des trans dans un bar

Il faut noter qu’elles n’ont pas toutes une double vie. Certaines sont mariées et travaillent dans des secteurs autres que les rencontres avec des touristes appréciant la compagnie des trans. D’autres rêvent de se marier et effectuent des démarches dans ce but. Elles entretiennent des relations sérieuses et gagnent leur vie autrement qu’en vendant leur faveur. Il est donc nécessaire de bien les aborder.

Les rencontres trans en Asie

Les ladyboys sont souvent des jeunes femmes exubérantes et ouvertes. Elles tissent aisément des liens avec les touristes, en particulier ceux qui sont à la recherche de rencontres trans. Si vous êtes timoré, vous pouvez compter sur elles pour faire le nécessaire afin de vous mettre à l’aise. Vous aurez certainement l’embarras du choix dans les villes comme Pattaya et Bangkok où leur population est la plus concentrée. Pour ce qui est de vous faire aisément comprendre, les Philippines sont l’une des meilleures destinations. Leurs ladyboys parlent aisément anglais.

Du reste, leur beauté est la même et vous ne devrez pas avoir beaucoup de complexes au cours de la rencontre avec une ladyboy. En Asie, il n’y a pas que les femmes à rencontrer, car les ladyboy tout aussi coquettes sont le fantasme de nombreux étrangers. Si vous rêvez également d’une rencontrer une trans, vous pouvez programmer un voyage en Asie.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

Rencontrez de belles asiatiques en quelques minutes !Foncez !
+